lundi 2 mai 2011

Camping, caravanning : les médias d'une culture

.
A qui suit attentivement la presse, la publication régulière de nombreux titres traitant du camping et du caravanning constitue le signe d'une activité sociale et économique importante. Comme souvent, la presse témoigne de pratiques sociales, culturelles que le brouhaha people re-couvre (sport, infos, etc.) et dissimule à l'analyse.
Plus qu'un miroir, la presse est un outil pour dé-couvrir la vérité des pratiques sociales et suivre leur évolution. La presse du camping et du caravanning est une presse thématique ciblante, à la fois pour les annonceurs captifs (véhicules, équipements, accessoires, terrains représentent un gisement naturel d'annonceurs), mais aussi pour des annonceurs "hors captif" qui visent des comportements culturels que les outils habituels de la presse laissent passer. Mailles du médiaplanning culturel trop lâches, comportements et valeurs trop humbles, éloignées des propres pratiques et valeurs du milieu publicitaire, et que la sociologie spontanée ne voit pas. A ce ciblage socio-culturel, s'ajoute le ciblage géographique, par commune, que permet l'enquête annuelle sur l'hébergement touristique (inventaire des terrains de camping, classés 1 à 4 étoiles, et de l'hôtellerie ; données disponibles depuis 2002).

Linéaire automobile : la presse du camping et du caravanning
Les études annuelles de l'INSEE (la plus récente publiée en avril 2011) indiquent que le camping est un mode de séjour touristique important et en croissance (cf. "Le tourisme en 2010, INSEE Première N° 1344, avril 2011) par Séverine Francastel et Dominique Panez), confirmant la tendance perçue l'année précédente (INSEE Première, N° 1296, mai 2010). Pendant la saison touristique de mai à septembre, le camping représente, en termes de fréquentations, un tiers des 204 millions de nuitées enregistrées en France (les deux autres tiers sont des nuitées d'hôtel). La tendance de ce tourisme est à l'amélioration du confort (terrains aménagés, avec bungalows et chalets), ce dont témoigne la terminologie de l'INSEE qui homologue le camping-caravanning comme "hôtellerie de plein air" (décret préfectoral). En 2015, le camping représentait 14% des dépenses de loisir de plein air des français (INSEE Première, N° 1664, 6 septembre 2017), après le sport (35%) et le jardinage (23%).

  • Camping et caravaning consacrent d'abord des vacances et un tourisme d'automobilistes, français et européens, que traduisent les titres des magazines, et leur classement dans la catégorie "auto" : 
    • Camping et caravanning. Le caravanier (1965), Camping-Car magazine (1978)
    • Le Monde du plein-air. Caravane magazine (1988), Le Monde du camping-Car (1988)
    • Mobil Home plus Magazine, La France en camping-car (2003), Annonces camping-car (1999)
    • Voyager en camping car (2008), Esprit camping-car (2007)
    • Camping-car Hôtes (2009), Camping car d'hôtes. Le Mag (2006)
    • L'argus camping-car (2006), L'essentiel du camping-car (2010), Evasion camping-car (2006)
  • Deux mensuels B2B, professionnel
  • Des hors série
    • HS Remorques (Le Monde du plein air)
    • HS Mobile Home (Camping et caravanning)
    • HS Fourgons aménagés (Camping-Car magazine)
    • HS Mobil-homes et chalets (Le Monde du Camping-Car)
    • HS 40 itinéraires en France (Vacances en Camping-Car)
    • HS Guide d'achat locatif 2012 (Décisions)
    • HS Habitat locatif (L'officiel des terrains de camping)
    • HS Spécial Camper (Combi Magazine)
  • Nouveauté 2017
    • Van Life magazine : l'évasion en fourgon aménagé, trimestriel, 5,9€, éditions Larivière
Presse à rythme lent (bi-et trimestriel principalement), avec de nombreux hors-séries spécialisés, presse chère (entre 5 et 8 €) avec guide d'achats, essais et argus (véhicules, accessoires), itinéraires, locations. Presse de services au consommateur, précise, fonctionnelle : les lecteurs sont des pros ou de futurs pros (numéros d'initiation) du camping et du caravanning. Presse travaillant comme une presse professionnelle : ainsi, le groupe Motor Press France qui édite des guides, des sites et des magazines (dont Camping-car Magazine et Camping et Caravanning - Le Caravanier, et un B2B, OT. L'Officiel des Terrains de camping), organise depuis 1999 une Fête européenne du camping-car (13-15 mai en 2011, dans le Tarn).
juillet 2017, trimestriel, 5,9 €
éditions Larivière

Le camping et le plein air ont suivi l'urbanisation industrielle et les conquêtes sociales du Front populaire (congés payés) ; le besoin de plein air prit alors une coloration presque militante d'un retour à la nature, de vacances pour tous, explicite dans divers mouvements sociaux : Wandervogel, Jeunese au Plein Air, colonies de vacances, scouts et éclaireurs, etc.). Aujourd'hui, les liens du camping avec ces origines se sont distendus et c'est une culture avec des pratiques dispersées allant du spartiate au luxueux. Avec ses diverses modalités, le camping reste sans doute une solution de vacances économiques pour des touristes disposant de plus de temps que d'argent. Comme la plupart des pratiques culturelles, il s'organise en un champ structuré qui à son tour, structure les pratiques : techniques du corps, guide d'achats, équipement et magasins (Au vieux campeur), presse, des séries télévisées et des films.
Camping (2006 puis 2010) a connu le succès (plus de 5,4 millions d'entrées en salles pour le premier film). L'intrigue a pour théâtre un camping ("Les Flots bleus"). La série "Camping Paradis" (TF1, lancée en 2006, réunit plus de 9 millions de téléspectateurs pour son premier épisode) témoigne de la place et de l'actualité du camping dans la culture populaire ( "Die Camper", une série du même genre, fut diffusée en Allemagne : 117 épisodes de 23 mn, sur RTL de 1997 à 2006).
Les mises en scène de cette culture et de ses traits principaux, comme comédie, non sans condescendance, rappelle que, même luxueux et cher, le camping reste une "culture moyenne" (comme les sociologues ont qualifié scientifiquement la photographie d'"art moyen". Mais la sociologie du camping et du caravanning reste à construire sans omettre les réseaux sociaux qui s'y tissent et la tendresse qui les imprègnent.
.

4 commentaires:

Louise a dit…

Merci pour cet article!
On semble oublier qu'il existe des magazines très pointus qui ont véritablement percés grâce au business qu'ils ont crée: c'est le cas de LVA qui récolte près de 70% de son CA par la publication des annonces, des cotes, mais aussi et surtout des salons professionnels en France et en Europe avec RétroMobile à Paris.
Il y a aussi de très bons magazines professionnels dont les noms peuvent faire sourire et qui existent (vous pouvez vérifier) : Le betteravier (producteurs de betteraves) et Question Boulange (le magazine des artisans boulangers et patissiers), lus par les professions.

Camping Charente Maritime a dit…

Dormir sous la tente, se faire des copains, profiter d’une liberté inhabituelle… : quand on est enfant, le camping, c’est le paradis !

JordiA a dit…

Le camping, c'est le top! Les bienfaits du camping sont multiples: le retour à la nature est évident mais le camping permet aussi de se rapprocher des gens et de découvrir de nouveaux paysages. C'est avant tout un mode de vie unique et divertissant. Personne ne plante sa tente dans son jardin!

Ces dernières années, le camping s'est beaucoup développé grâce à ses tarifs préférentiels. Cependant, il répond également au besoin des personnes étant en quête d'air frais, de non-pollution et de vacances à bas prix.
Aujourd'hui, le camping fait référence à la fois au camping traditionnel (tente, point barre) mais également au camping dit "luxueux" (caravaning, bangalow). Au fil du temps, les offres se sont diversifiées afin de toucher de nouveaux segments de la population. Grâce à ces nouvelles pratiques, toute personne peut y trouver son bonheur et camper à sa manière.
Le camping a réussi à s'adapter aux nouveaux besoins de la population sans perdre ses propres valeurs.

annonces caravaning a dit…

je vous remercie pour cet article et je vais l'envoyer a tous mes proches sur internet, ...bonne continuation et je vais attendre d'autre sujet et article de vous.