dimanche 7 octobre 2012

Très court traité d'économie des médias

.

Humour publicitaire pour la campagne d'affichage de Numéricâble, fournisseur de haut débit et de télévision en France (câble, VOD). L'argument présenté est un modèle de raisonnement en matière d'économie domestique ! Plutôt que dépenser pour des loisirs extérieurs (cinéma, concert, spectacle sportif, etc.), il vaut mieux rester chez soi et regarder de tels spectacles grâce à un abonnement à la télévision payante. Donc il faut s'abonner... pour profiter de son appartement chèrement acquis. D'autant que l'abonnement accroît le coût d'opportunité du spectacle extérieur. Reste la question de la production de satisfaction finale... qui varie selon les consommateurs.
.

12 commentaires:

Jimmy Brami a dit…

Je trouve cette publicité très réussie. Elle parle vraiment au consommateur et on ressent comme une espèce de franchise de la part de la marque. Même si au final son but est de nous vendre son abonnement, en nous parlant vrai on ressent moins la démarche mercantile derrière.

Anonyme a dit…

Je trouve également cette publicité très réussie.
L'insight est très bien trouvé, tout particulièrement pour les parisiens où ceux qui habitent dans de grandes villes. Chapeau !
@VeroCormierChet

@didoumartins a dit…

Oui mais si on pousse la logique...on consomme plus d'éléctricité, on grignotte plus devant la télé et en plus on est plus passif... Alors la situation n'a peut-être pas que des avantages :)

Plus serieusement je pense que le message est bien trouvé pour la cible (si on veut 40 chaines, c'est sans doute pour passer beaucoup de temps devant la TV).

Marie_delignac a dit…

En effet , c'est plutôt assez sympatique de se moquer doucement des pariseins! 3 prints ont été developpés pour cette campagne; les deux autres slogans sont très clairs:
"Tellement rapide qu'un parisien n'a pas le temps de se plaindre!"
et "Les parisiens vont encore pouvoir dit qu'ils ont tout vu!"

C'est très fort de la part de l'agence de Fred et Farid car en se moquant (gentiment)des parisiens, la pub réussit à faire sourire et à marquer les esprits.

TessGirard a dit…

L'insight est très bon, surtout en considération de la météo actuelle et de la fin de l'été et des activités en extérieur.

En revanche j'avais retenu le slogan mais pas la marque...

@RomainSalzman a dit…

Nouvelle publicité réussie avec les parisiens, qui sont décidément une cible prolifique (cf, pub GENIALE du Parisien: http://www.dailymotion.com/video/x4wqok_le-parisien-il-vaut-mieux-l-avoir-e_auto)

A part ca, une énième publicité qui affirme que la vie par un écran n'est pas moins riche que la vie réellement vécue (cf, pub SFR http://www.youtube.com/watch?v=ryPwnv8IRtA)

A débattre...

@MarieGuehennec a dit…

Numéricable...peut être l'un des dernier FAI à miser sur l'humour dans sa stratégie de communication.

Pourtant l'humour décalé a longtemps été la marque de fabrique de Free, notamment avec la saga Crétins.fr ou la saga Rodolphe - "Il a Free, il a tout compris". Mais en 2010, le fournisseur d'accès à internet amorce un virage technologique pour sa communication. Pourquoi ce changement soudain ? D'une part car, fait exceptionnel, l'agence Saatchi&Saatchi quitte son client et signe la fin de la carrière de Rodolphe le Geek en janvier 2010. D'autre par parce que le prix de 29,90€ n'est plus un élément différenciant. Il s'agit donc désormais de mettre en avant un d'autres avantages produit dans les publicités.

La marque ne perd-t-elle pas ainsi de son ADN de marque ? Suis-je la seule à voir dans le format d'annonce de leur offre mobile et leurs dernières campagnes une légère dose d'Apple's touch ?

@MarieGUEHENNEC

Manel BH a dit…

Le cas de Numéricable n'est pas sans rappeler le ton de communication autrefois utilisé par Télé 2 mobile.

Ce ton de communication à part n'a pas empêché télé 2 de se faire racheter et de disparaître en transférant son offre sur virgin mobile.

Patrizia Lamprecht a dit…

Je pense aussi que cette publicité est très réussie. On se souvient du message parce qu'il est drôle et exceptionnel. Au premier abord je n'aime pas beaucoup les images, ils ne m'attirent pas. En lisant le slogan, j'attends un salle de séjour très comfortable pour qu'on voie que voir la télé à la maison est une experience belle. L'image usé est très téchnique et n'invite pas à voir la télé à la maison. Quand même j'aime bien la publicité en général.

Stéphanie Micheloud a dit…

Au premier abord j'ai trouvé cette publicité assez amusante et bien dans l'air du temps. Puisque les médias ne cessent de nous accabler avec la crise économique, autant en jouer dans une publicité!

Mais après avoir remarqué l'information "40 chaînes gratuites* j'ai trouvé ce slogan un peu pathétique. Rester chez soi pour profiter de 40 chaînes de TV... Il y a tellement de possibilités pour occuper son temps (même chez soi) sans cet abonnement!

@MC_Francon a dit…

Parti pris intéressant mais risqué. En effet, les publicitaires jouent ici très clairement sur un sujet de fond qui n'est autre que " au prix où je paye mon abonnement télé, autant la regarder ".

Floriane Fischer a dit…

L’argument choisi ne manque pas d’originalité ! Je trouve le message de cette publicité un peu risqué peut-être mais dans tous les cas bien pensé : de l’humour et une pointe d’ironie… C’est selon moi une solution gagnante pour marquer les esprits.
Cette publicité incite également à réfléchir sur notre mode de vie actuelle. Si l’on y réfléchit, est-ce vraiment ce que l’on souhaite ? Rester chez soi pour profiter de 40 chaînes gratuites plutôt que de sortir et rencontrer des gens ? Ca n’est certainement pas ce message que l’on veut faire passer. Toutefois, c’est là que l’ironie de cette publicité se révèle très efficace : le message reste, marque l’esprit. Et c’est bien là le but ultime de tout message publicitaire !