mardi 7 mars 2017

L'atelier créatif des Nanas


L'Atelier des Nanas, bimestriel, sorti fin 2016 (voici le N° 3), 7,9€ (abonnement annuel : 39€), 116 p. dos carré, diffusion Presstalis.

Au programme du magzine : alimentation, maquillage, décoration, shopping... Les loisirs créatifs et autres bricolage ou DIY (Do It Yourself) représentent assurément une composante essentielle de la presse magazine. Classés parfois dans la presse féminine, parfois dans la catégorie mode beauté, les loisirs créatifs constituent une catégorie floue que ce magazine précise d'emblée, en bandeau à la une : L'Atelier des Nanas se déclare "nouveau magazine féminin pratique & créatif". Ce qui caractérise donc le magazine, ce ne sont pas les thèmes qu'il aborde mais l'esprit dans lequel il les aborde.

La dimension créative est essentielle, elle est affirmée à toutes les pages ; il s'agit pour les lectrices d'être astucieuses et inventives : "A vous de créer !" des gâteaux, des étagères, des masques détoxifiants, des petites pochettes, des gadgets décoratifs, etc. Le côté pratique et utile est non moins décisif : il s'agit de faire et non pas de consommer passivement (il y a de nombreuses pages shopping, pratiques, bien intégrées dans le rédactionnel). C'est le monde de la pratique, pas celui du spectacle tel que l'on s'y attarde dans d'autres segments de la presse "féminine".
Créer et pratiquer sont aussi des euphémisations de la dimension économique : il s'agit de dépenser en comptant, de s'investir plutôt qu'investir. Optimisation budgétaire, cost killing domestique (le N°1 des Essentiels du magazine publie en mars Le guide de la récup' avec des "conseils pour tout upcycler"). Loisirs bon marché. Maison, décoration, pâtisserie, tout peut être occasion de faire, d'être "créatif" tout en étant utile. Personnaliser, customiser, c'est créer aussi. Les suggestions de créations sont accompagnées de conseils didactiques précis, pour passer à l'acte, dont l'acte d'achat.

A la une, en couvertire, le maquillage. Le portrait représente la cible visée, l'âge et le genre : "c'est que pour les Filles !", proclame le site / boutique de mercerie / carterie associé. Cool. Tendance ! Le magazine se donne un côté mode, mais sans frime, à la portée de presque toutes les bourses. L'Atelier des Nanas revendique une allure et un ton jeunes, modernes ; le magazine semble vouloir dépoussiérer les loisirs créatifs parfois trop traditionnels et dont le public habituel risque de vieillir.

Les blogs, facteurs de modernisation
14 collaboratrices sont indiquée au sommaire, plus ou moins blogueuses. Le magazine fonctionne donc comme une plateforme où des blogueuses peuvent être publiées. Elles rencontrent dans le magazine un support et un public nouveaux, souvent loin des blogs, moins familiers de la culture et des outils numériques. Voir aussi, par exemple, la mobilisation des "blogs culinaires" par le Hors-Série de Saveurs.

Magazine sympathique, plutôt écolo ("mon terrarium est éternel", les succulentes, make-up bio...) et pas "cruel" (on aime et l'on respecte les animaux). Des adresses, une librairie (divertistore.fr) : tout est conçu pour être pratique. Sans doute aussi un très bon support publicitaire (publicité non captive)...

Références
Lire la presse, c'est faire : loisirs créatifs, déco, bricolage, cuisine
Loisirs créatifs à vendre : Amazon s'y met aussi
Loisirs créatifs : La Maison Victor, magazine professionnalisant

Aucun commentaire: