dimanche 4 mars 2012

Bretons en Cuisine. Média des racines ?

.
Bretons en Cuisine. Saveurs et art de vivre en Bretagne, trimestriel, 5,9 €, 100 p.

De la cuisine, encore et toujours. Titre nouveau qui ajoute à cette passion française celle du patrimoine régional.
Magazine lancé par Ouest France, premier quotidien français pour la Diffusion Payée France (bien plus que le Figaro, Le Monde et Libération ensemble. Source : OJD pour 2011). Le groupe Ouest France mène une politique constante de diversification éditoriale à partir des thèmes de son territoire de diffusion publiant des titres sur l'histoire, les vin de Loire, les cultures bretonnes, des co-éditions avec Historia, Agenda, guide des sorties à Rennes, Reportages, un magazine trimestriel (Des histoires, des lieux, des hommes), Bretons, mensuel politique, etc.

Contenu classique, du marché à la cuisine
  • Du shopping produits avec adresses des points de vente en Bretagne (annonceurs régionaux)
  • Des recettes : chacune a sa cote (facile / difficile/ élaboré, bon marché /onéreux / raisonnable)
  • Des photos si belles qu'on en mangerait (photo des plats achevés pas en train de se faire)
  • Des articles originaux : sur le beurre, les artichauts, le marché
  • 9 pages sur les macarons (!?), 7 sur le Muscadet... 
Quelques pages de publicité (on s'étonne qu'il y en ait si peu). Bien placées, bien conçues, qui ne dérangent pas, au contraire. Parfois même, on voudrait en savoir plus (ainsi des yaourts Malo, par exemple).
Ce magazine gastronomique, cuisine nouvelle et cuisine des grands mères, participe de la résistance régionale à la mondialisation des goûts dans un pays envahi par les pizzas et autres "restaurations" rapides. La région résistera-t-elle mieux que la nation ? La région est-elle la dimension majeure de l'Europe, devant la nation et l'agglomération ? La cuisine régionale est aussi la revendication euphémisée d'une appartenance politique, d'un Etat ? Il n'y a pas de cuisine départementale, il n'y a que des cuisines d'Ancien Régime ! A vérifier ! Sur ce sujet : "Les ch'tis : le fabrication de l'autochtone".

Bretons en Cuisine est un beau magazine que l'on peut garder longtemps, plaisir de feuilleter et d'imaginer, avant de passer à l'acte. Pas de version numérique, mais un tel contenu trouvera aisément sa place sur une tablette.
Dans le prochain numéro : le cidre, l'andouille, le lait ribot, les moules. A quand le far et le kouign-amann ?

N. B. On compte plus de 420 titres nouveaux et Hors Séries consacrés à la cuisine (principalement ou exclusivement) depuis janvier 2007. Source : Base MM.
.

9 commentaires:

Alizée CHRETIEN a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Alizée CHRETIEN a dit…

Avec la montée en puissance depuis ces dernières années des émissions de cuisines, coffrets, cours etc les bretons s'y sont mis! En tant que bretonne quel plaisir de savoir que les "secrets" des produits bretons se retrouvent enfin dans un magazine... La région bretonne a la cote alors a l'image de l'album de Nolwenn Leroy, "Bretons en cuisine" va-t-il avoir le même succès? La Bretagne va-t-elle s'inviter dans nos assiettes?

CPD a dit…

Lier la mode pour les cours de cuisine avec l'engouement actuel pour la Bretagne, la recette est bien bonne !

Dominique B.Vesoul a dit…

"Comtois en cuisine" Saveurs et art de vivre en Franche Comté en est au n°6.
Ce qui me paraît nouveau et adroit, c'est l'utilisation d'ingrédients locaux( dont les producteurs ou vendeurs sont désignés et localisés) accommodés de façon très créative avec des produits qui peuvent venir d'ailleurs.Exemple:"Petit gris de Frasne au pinot noir de Charcenne", présenté sur un cercle de polenta.
Ce n'est pas un simple magazine de cuisine, il fait également la promotion des produits et des producteurs.

@AnneSoBB a dit…

Combiner la mode des cours de cuisine avec l'engouement actuel pour la Bretagne, la recette est réussie !

Anonyme a dit…

delicious reading ... delicious eating? kl

marie roux a dit…

Aujourd'hui, la cuisine est partout, à la télévision avec des émissions telles que Top chef, ou encore le dimanche soir sur France 2 avec JP Coffe. Les magasines se multiplient chez les libraires et même les grands distributeurs tels que la Fnac, ou Virgin proposent de nombreux petits bouquins pour apprendre à cuisiner à moindre prix quand on est étudiant, à cuisiner le chocolat, les verrines...
Finalement, cette expansion du monde culinaire ne me touche pas vraiment, et je trouve que la cuisine devient un nouveau moyen pour faire de l'argent. Quand j'ai besoin d'une recette, je vais sur Internet et je tombe tout de suite sur de nombreux sites avec un grand choix de plats, alors pourquoi acheter un magasine qu'on ne feuillettera sans doute que quelques fois...

vsode a dit…

La cuisine vend de plus en plus, surtout en France, pays de la gastronomie! La presse a trouvé un bon moyen de relancer les ventes en sortant de plus en plus de hors séries basés sur la cuisine.
Allier la cuisine avec la région semble tout à fait cohérent, et il est vrai qu'en France les régions sont toutes fières de prôner leurs spécialités locales et désireuses aussi de découvrir celles des autres!

Benjamin Ferre a dit…

La Bretagne est une région de plus en plus présente et qui laisse peut de personne indifférente.
On peut trouver plusieurs raisons à la place qu'elle occupe aujourd'hui dans les médias. En effet que ce soit ces nombreux représentants ( Bolloré, Pinault, et maintenant 3 membres au gouvernement) ou par sa culture singulière (sa langue, son drapeau, son histoire, ses mythes, sa gastronomie,...) cette région région rend fier ses habitants puisque d'après un sondage réalisé en 2010, 69 % des Bretons se disent "très attachés" à cette culture.

Ce magazine n'est pas sans rappeler il n'y a pas si longtemps l'émission présenter par Cyril Lignac en prime time sur la gastronomie bretonne. Le retour au chose simple tel que manger conjugué à une région qui fascine ou énerve est un très bon moyen de créer une forte audience.