mercredi 26 septembre 2012

Joy of TV cooking : la "grande santé" de YouTube

.
YouTube fait son entrée sur le marché de la télévision américaine par la très grande porte d'un network historique. C'est une consécration attendue. Et ce n'est sans doute qu'un début...

"Recipe Rehab", une série conçue et produite pour YouTube, diffusée d'abord sur YouTube, sera re-diffusée en syndication sur les stations du network ABC / Disney, en format de 30 minutes, à partir d'octobre 2010. Diffusion en semaine, mi-journée, sur les stations O&O, et, sans doute, sur des stations affiliées indépendantes.
La réussite de l'opération se mesurera d'abord au nombre de stations reprenant l'émission dans leur grille, au même horaire, dans les plus grands marchés (DMA), distribution conférant à l'émission un statut quasi national et, à terme, lui ouvrant l'accès à des annonceurs nationaux.
On avait les diffusions en syndication de type off-network, voici venir la off-YouTube syndication.

Cette série, produite par Everyday Health, a été lancée sur le réseau vidéo YouTube en avril ; elle a bénéficié d'aides financières de Google / YouTube.
    • Peut-on séparer ce tournant dans l'histoire de la télévision de l'entrée de Google sur le marché de la mesure des audiences dans plusieurs pays (constitution de panels audimétriques mixtes, TV+Web) et des ambitions de Google en matière de télévision connectée (Google TV) ? 
    • Du point de vue publicitaire, Everyday Health envisage un montage prometteur, alliant le Web à la TV, le on-line au off-line. Addition et multiplication de contacts vidéo. On ne sait pas encore comment seront cuisinés les GRP. 
    Sources, entre autres :
    Amir Efrati, "From YouTube to TV. An Online Cooking Program Migrates to ABC Stations", The Wall Street Journal, September 24, 2012.



    9 commentaires:

    @AlbanePinelli a dit…

    Choix assuré et pas de faute en utilisant le thème de la cuisine. Le cooking est interactif, international et culturel, très bon choix donc pour cette implantation de la part de Youtube

    Anonyme a dit…

    Certains formats sont pertinents pour le public actuel, que ce soit en ligne ou à la télévision. "Cuisine saine en remède à une épidémie d'obésité" est l'un de ces formats à potentiel multi-plateformes. Les aficionados de ce genre de programmes pourront interagir sur internet via youtube, partager leurs expériences, créer du lien (et surtout revenir sur la page web) tandis qu'un autre public, moins sensible et connaisseur, se retrouvera confronté à une diffusion TV nationale, garantissant un grand nombre de contacts. Ou comment faire en sorte que de grands annonceurs s'intéressent à votre émission de cuisine ?

    @HelferClaire

    @RomainSalzman a dit…

    L'enjeux d'une émission diffusée sur YouTube et sur des chaines TV est également de plaire aux audiences traditionnelles de ces différents médias.

    A ce titre, le choix d'une émission de cuisine, domaine intergénérationel par excellence, apparait effectivement comme très pertinent.

    En revanche, on peut se demander si la vocation de la YouTube est simplement de dupliquer l'expérience qu'offre déjà la télévision, plutôt que d'offrir des expériences beaucoup plus intégrées, comme le permettent déjà les émissions de téléréalité avec les SMS.

    François MARIET a dit…

    @romainsalzman
    Oui, mais. A mon avis, la vocation de YouTube... disons plutôt son objectif primordial, est d'augmenter son CA et, pour cela, de prendre des parts de marché à la télévision traditionnelle. Cette opération américaine peut être lue comme l'affirmation qu'il y a continuité, substituabilité entre YouTube / Google,d'une part, et les chaînes de télévision traditionnelle, d'autre part. Message destiné aux annonceurs et aux agences média.

    Diana Martins a dit…

    N'est ce pas là un pas de plus vers la mondialisation de la télé? Avant les pays s'achetaient des programmes les uns aux autres (avec une grande domination US). Les gens ne sont plus surpris de voir des programmes de TV realité en VO mais doubler par dessus. Beaucoup de gens ne veulent plus attendre que leur série fétiche soit diffusée sur une chaine nationale pour en connaître la suite. Youtube commence avec la cuisine, qui est une valeure sure, mais la dessous, n'est ce pas un futur monochrome qui se déssine?Des mêmes programmes diffusés sur la toile et visible par l'ensemble de la planète, la disparition d'adaptation nationale? De plus sur la toile il est facile de glisser un écran publicitaire adapté à la localisation de celui ou celle qui regarde le programme. Aujourd'hui déjà des personnes d'Amérique latine se connectent sur les chaines espagnoles pour regarder les séries qui ne sont diffusées que 6 mois plus tard chez eux. Seul problème, les publicités des chaines ne sont pas adaptées au public qui les regarde.Je vais peut-être trop loin mais je m'interroge.

    @MC_Francon a dit…

    @MC_Francon

    À l’inverse de certains commentaires, la cuisine me semble le domaine culturel propre à chaque société par excellence. Les traditions culinaires sont ancrées dans l’adn des pays et ne peuvent, je pense, tendre vers une sorte d’uniformisation. De plus, les habitudes de cuisine et les goûts historiques sont fonctions des produits que l’on trouve dans son pays, des heures de repas, du nombre de repas. Ainsi, le but d’une telle émission n’est pas selon moi l’exportation en dehors des frontières mais bien seulement le combat avec des émissions de télévision nationale du même genre. En revanche – la langue n’étant plus une barrière - on pourrait parler de mondialisation de la télévison pour des émissions faisant appel à des sentiments communs à tous. Les émissions de télé-réalité où ce sont les relations humaines qui sont mises en avant, les émissions de chant ou de danse semblent plus appropriées. MTV diffuse notamment des programmes de télé-réalité qui connaissent de grands succès d’audience en France : Made, Sweet Sixteen, Jersey Shore (cette dernière atteignant jusqu’à 8,8 millions de téléspectateurs battant même les grandes chaînes et s'imposant en tête des audiences de la case) … Enfin sur Youtube les vidéos des émissions comme The Voice US, American Idol ou Dance Crew USA sont de plus en plus regardées par un public mondial.

    PoppyRTR a dit…

    La cuisine rien de mieux pour creer un lien emotionnel avec les internautes et pour toucher une cible multi-ethnique. Good job Youtube!
    @Paulinereuter

    Manel BH a dit…

    La cuisine est certes un sujet intéressant pour attirer mais Youtube ne gagnerait-il pas à voir plus loin?

    Pourquoi ne pas envisager des partenariats avec des maisons de disques ou des artistes pour proposer la diffusion de concerts en exclusivité. Ce genre de programmes se font rares à la télévision(qui propose des programmes culinaires à foison, tous pays confondus) et cela donnerait une plus value au contenu Youtube. La musique étant tout aussi universelle que la cuisine, c'est une piste à envisager.

    Gallois 14 a dit…

    Ainsi la cuisine se "digitalise" comme le montre cet article paru ce 8 Novembre sur les nouvelles tendances dans ce domaine : http://frenchweb.fr/digital-food-le-menu-des-tendances-23/85469
    Bonne dégustation digitale !