mardi 10 juillet 2012

YouTube Google YouTube Google YouTube Google

.
  • Selon Médiamétrie, YouTube/Google est en tête des audiences de l'Internet mobile du mois (top 20 des groupes).
  • En automne 2012, YouTube/Google lancerait 13 chaînes de télévision thématique originales gratuites (source : AFP)... Un appel d'offres pour la création a été lancé (Endemol, Capa, Aufeminin.com, etc.
  • YouTube achète des droits du football
  • Selon comScore, YouTube/Google est en tête de l'audience vidéo.
  • Avec Médiamétrie, YouTube/Google s'installe en toute légitimité dans la mesure mixte des audiences TV / Internet.
  • Les téléviseurs dans les foyers seront de plus en plus connectés au Web, et il y aura des applis GoogleTV.
Alors ?
La télévision traditionnelle ne pourra plus feindre très longtemps d'ignorer YouTube/Google. Les législateurs et les organismes de réglementation non plus.
.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Un journaliste du magazine Forbes prévoit la fin de Google d'ici 5 à 7ans. En lisant ce post, je me dis qu'il est loin de la vérité.
JimmyBrami

@charlie_thebird a dit…

Personnellement, je ne regarde pas la télé. Tout ce que je regarde (sport, séries, films) passe par internet. Et de plus en plus d'acteurs proposent des offres légales à ces fins. Certains commencent même à financer la création de contenus exclusifs (Hulu, Amazon, Netflix...)

Stéphanie Micheloud a dit…

Je regarde quelques fois les émissions télévisées de chaînes auxquelles je n’ai pas accès via YouTube. Mais j’utilise surtout le site www.rts.ch pour regarder les séries et reportages que j’ai raté lors de leur diffusion télévisée. Malheureusement je n’ai pas accès au replay des chaînes françaises, vivant en Suisse.

De ce que je constate sur le site de la rts, les chaînes de télévision se sont bien adaptées à internet et proposent de nombreux contenus en replay. Elles sauront donc répondre à la concurrence des futures chaînes de télévision YouTube (en tout cas en ce qui concerne le site de la rts.ch) surtout au niveau qualitatif grâce aux redevances (en Suisse : http://www.billag.ch/web.html).
Sur internet, la question d’une taxe internet mérite d’être posée si nous désirons avoir accès à du contenu de bonne qualité.

Kim a dit…

Personnellement je ne regardes plus la télévision, étant étudiante, pour moi tout passe par l'ordinateur. Internet remplace gentiment la télévision, en particulier chez les jeunes. Grâce à internet nous pouvons avoir accès à tout que ce soit avec Youtube ou avec le streaming. Grâce à internet il est possible de choisir le contenu que l'on veut regarder et il est donc difficile de revenir à la télé traditionnelle qui nous impose un certain contenu. Certes, certaines émissions ne sont pas encore accessibles (ou de pas bonne qualité) sur le web, mais lorsqu'il s'agit de films ou de séries tout est trouvable. Il est même possible de regarder le contenu en même temps qu'il sort aux Etats-Unis, plutôt que d'attendre qu'une chaîne locale le diffuse. Cette possibilité de regarder les films ou séries en avance, éloigne encore plus l'audience la TV, car sur internet tout est diffusé en avance. La télévision ne peut donc plus miser la-dessus et doit proposer de meilleures contenus, encore introuvables sur le net.

CCHABAL a dit…

J'ai l'impression que les jeunes sont attirés par la diffusion de contenus sur le net, pour ne pas se retrouver avec un décalage d'une ou deux années concernant une série. Internet satisfait grandement ce désir d'immédiateté à l'heure où ces contenus sont souvent mis à dispositions de manière illégales dès le lendemain de leurs diffusions télévisées aux usa. Cependant, pour cette génération et pour les téléspectateurs en général, la télévision reste le média préféré des français. Au delà du contenu, c'est le support même qui séduit. Souvent placé comme élément central d'un appartement, le poste de télévision est à l'origine du rassemblement familial pour se divertir, l'un des rares médias convivial pour passer un moment ensemble. Ce qu'il parait plus compliqué de faire sur un ordinateur, qui est individuel et où chacun personnalise à souhait son programme. Cette dimension sociologique peut paraître fausse, et pourtant cela fait des années, que la télé résiste aux assauts de l'internet. (pour l'instant en tout cas)

Véronique Karger a dit…

Je regarde surtout des streams sur internet, soit des séries, des matchs de basket-ball ou les nouvelles.
C'est tellement pratique de regarder les émissions qu'on souhaite, lorsqu'on le souhaite.
Mais regarder la même émission à la télé (meilleure qualité) est beaucoup plus confortable que sur internet.

#thierry226 a dit…

La télévision traditionnelle ne pourra plus ignorer YouTube-Google, mais pas que :

En lançant son réseau social Google+, Google s’est directement attaqué à Facebook.
Sur le marché des téléphones portables, c’est une lutte acharnée qu’oppose Apple et Google (Android) en passant par de grands moyens, tel que des rachats de brevets et de procédures en justice.
Parmi ces concurrents, Microsoft a été le plus sévère dans ses démarches en déposant une plainte contre Google auprès de la DG Concurrence de Bruxelles.
Microsoft n’est pas la seule société à utiliser l’outil de la concurrence pour tenter de réduire la juteuse part de marché que possède Google.

Google fait peur mais Google ne craint pas eu égard à ses choix. En effet, le titan a annoncé mercredi 10 décembre 2014, qu’il fermerait le 16 décembre 2014 son service d’actualités, Google News en Espagne, invoquant la nouvelle législation locale qui
l’obligerait à rémunérer les entreprises de presse dont il reproduit tout ou partie des contenus… Une goutte d’eau en moins dans son océan de pouvoir.

#thierry226