jeudi 9 octobre 2014

Télévision américaine : le marché permanent des stations


Un network de la télévision commerciale américaine est une structure complexe de 210 stations terrestres (une par DMA), en évolution continue : le réseau réunit des stations directement contrôlées par le network (filiales, Owned-and-Operated, O&O) et des stations affiliées, sa structure change au gré des ventes de stations. Prenons l'exemple du network Fox.
  • Fox Television Stations, qui regroupe les stations du network Fox, achète KBCB-TV (DMA de Seattle-Tacoma, N° 14) pour 10 millions de $. En conséquence, Fox rompt son contrat d'affiliation, à partir du 17 janvier 2015, avec la station KCPQ (DMA de Seattle) qui appartient au groupe Tribune Co.
  • Dans le DMA de Charlotte (North Carolina, N° 24), Fox a acheté en 2013 les stations WJZY (affiliée au network CW) et WMYT (associée à MyNetworkTV). WJZY devient une station Owned and Operated (O&O) de Fox. Du coup, dans ce DMA, WCCB perd son affiliation avec Fox et s'affilie à CW.
  • En octobre 2014, Fox Television Stations acquiert deux stations dans le DMA de San Francisco-Oakland-San Jose (DMA N° 6), KTVU et KICU. Un échange a eu lieu avec Cox Media Group qui acquiert dans l'opération deux O&O de Fox : WHBQ (Memphis, DMA N° 50) et WFXT à Boston (DMA N° 7). Ces deux stations s'affiliant à Fox, leur programmation ne change donc pas.
  • Le network Fox compte 28 stations O&O couvrant ensemble 37,28% des foyers TV américains (113 802 820 TVHH) ; la limite réglementaire est fixée à 39% des foyers (FCC). Les foyers restant sont desservis par des stations affiliées (210 - 28, soit 182 stations).
Ces évolutions récentes de Fox illustrent la fluidité et la modularité du marché télévisuel américain. Son adaptation continue, sans à-coup réglementaire, à l'évolution démographique et économique des régions et, bien sûr, à l'évolution des audiences, est garante de sa pertinence économique. S'ajoutant à la délimitation des DMA, variable à la marge, county par county, nous sommes en présence d'une dentelle complexe toujours en phase avec l'économie locale et nationale de la télévision.

Mise à jour 21/10/2014

Quelques jours plus tard, revirement : Fox et Tribune Co. s'accordent et Fox reviennent sur la suspension d'affiliation de KCPQ ("notice of termination"). Le contrat d'affiliation se poursuivra jusqu'en juillet 2018. Tibune Co. a accepté de payer pour les programmes de prime time et de sport ("additionnal programming fees"). Ceci constitue une inversion de la relation network / affiliée, "reverse compensation". L'affiliation est un rapport de force.

Document : classement des DMA pour la saison TV  2014-2015. Source : Nielsen.   Ici

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Très intéressant. Cette organisation semble très éloignée celle de la télévision Française. Elle requiert une stratégie d'adaptation et d'étude impressionnante. C'est interessant d'appréhender ce modèle pour comprendre les évolutions qui s'opère sur le marché Américain. En effet celui ci est considéré comme pionnier dans le secteur de l'audiovisuel et des médias et le comprendre veut aussi dire comprendre les évolution future de nos propres marché.

Marjorie226

Anonyme a dit…

Un article très intéressant qui permet de mieux comprendre le fonctionnement du paysage audiovisuel américain. Un système bien différent du marché français.
#Selina226

Linda226 a dit…

Article effectivement très intéressant.
L'évolution de certains networks tels que Fox est importante : ils achètent un maximum de stations cardésirent avoir une couverture nationale; bien que la diversité culturelle et linguistique soit très présente aux Etats-Unis..

La stratégie de Fox semble fonctionner puisqu'il a été le réseau de diffusion le mieux coté chez les 18 à 49 ans entre 2004 et 2009.

Linda 226

François MARIET a dit…

@Linda
Un network vise tjrs une couverture de 100% des foyers TV. Cette couverture peut être atteinte avec des O&O et des affiliées. Les O&O donnent au network un contrôle total des stations, de leur programmation et de leurs régies publicitaires ; en revanche, pour la couverture, des affiliées peuvent suffire. Ce que fait Fox, c'est de l'optimisation. FM

#sten226 a dit…

C’est très intéressant. Cet exemple montre comment les Networks fond pour s’adapter le mieux possible au marché, en respectant en même temps les règles d’antitrust. Mais, je me demande comment Rupert Murdoch voit la situation ? Je soupçonne qu’il n’est pas satisfait avec une couverture de 39% des foyers. Qu’est ce qu’il pourrait faire pour obtenir une couverture plus grande ?

#sten226