samedi 18 juillet 2009

Renaissance du roman-photo










Issu du cinéma de l'entre-deux-guerres (on publiait alors des photos extraites du film et légendées), média de masse dans l'Italie de l'après guerre, néo-réaliste à sa manière (les actrices Sophia Loren et Gina Lolobridgda y figureront), le roman-photo est lancé en France par Cino del Duca dans Nous Deux en été 1950 avec "A l'aube de l'amour" (l'hebdo est lancé en 1947). Nous Deux précéde une série d'autres titres d'un format voisin : Intimité, Confidences, Rêves, Bonjour Bonheur, etc. Depuis, le genre aura touché à tous les domaines (y compris la littérature, avec des photo-romans d'après "Madame Bovary", "Les Hauts de Hurlevent", "La cousine Bette", etc.) et inspiré le cinéma expérimental (cf. Chris Marker, "La Jetée", ciné-roman /photo-roman, 1962) et même la didactique des langues ou le cadeau personnalisé.
Mais le domaine où s'épanouit le roman-photo, c'est le traitement de la vie sentimentale, les couples qui se font et se défont, amour et argent : des soaps et des telenovelas de papier. Média méprisé, traité avec condescendance par les "mass-médiologues" : pire qu'un "art moyen", le roman-photo est associé au lectorat populaire et à la presse féminine "bas de gamme" (entendez : lectorat pauvre).

Le genre n'est pas mort. Nous deux (Groupe Mondadori, 300 000 exemplaires vendus en France, OJD 2008) continue d'en offrir chaque semaine à ses lectrices, et publie un Hors Série de l'été (2 romans photos). Plusieurs nouveaux titres s'adressent à un lectorat plus jeune : Girls Story d'été, Max Romanphotos et, dernier arrivé, Secret's Girl (juillet 2009). Presse bon marché (de 2 à 3 € le numéro), presse de vacances, de détente ("pour un été love et magique", titre Girls ! Story d'été). La cible visée se rapproche de l'adolescence ("girl"), ce que traduisent l'âge des personnages et leurs manières d'interagir et de s'exprimer (Nous Deux présente un profil plus âgé, avec un lectorat commençant vers la quarantaine).
"Votre nouveau magazine roman-photo qui renouvelle le genre!" dit Secret's Girl en 4 de couv. Quoi de neuf ? Le recrutement d'artistes amateurs (crowd sourcing) : "Deviens la star de notre prochaine réalisation". Le roman-photo suit la voie de la télé-réalité. Les ressorts romanesques empruntent au people, mais les acteurs sont anonymes, et les aventures se déroulent dans un univers plus modeste, "des situations qui vous ressemblent" (déclare Secret's Girl). L'amour y reste pudique, mais on parle préservatif. Le téléphone portable est un deus ex machina fréquent pour relancer l'histoire. L'innovation, très réduite, réside dans les cadrages et recadrages photographiques et les montages.
Le roman-photo n'est pas encore entré dans l'ère numérique. Pour l'instant, à ma connaissance, pas de roman-photo sur Internet pas plus d'ailleurs qu'en téléphonie, où on les aurait pourtant attendus sur le mode des "mobile mangas" japonais (il existe des application iPhone pour lire les mangas). Tout média "jeune" n'est pas nécessairement numérique. Le roman-photo reste un "conte de fées" à feuilleter.


Mise à jour juillet 2012.
Pour l'été 2012, l'hebdomadaire Grazia (groupe Mondadori) publie un photo-roman, "L'amour dure deux mois" (format papier et grazia.com) dans lequel des "peopletiendront un rôle.

Biblio :
voir le site Le roman photos... Charmeur d'images... et la présentation publicitaire de Nous Deux par Mondadori France 

1 commentaire:

Clément a dit…

Bravo pour cet article fort bien documenté et pertinent.

Juste quelques compléments : le roman photo sur internet existe bel et bien!
Quelques exemples :

Une réalisation d'étudiants à L’Ecole de design de Nantes Atlantique, qui illustre le poème Plume de Henri Michaux : http://lettres.lecolededesign.com/2008/07/03/un-certain-plume-1

Girl publie également des romans-photos sur leur site : http://www.girls.fr/roman-photo-Secret-d-amour-_236_1.html?Page=1

Et enfin le roman-photo que j'ai moi-même réalisé avec une amie : http://execution-lephotoroman.fr.je/


(pardon pour la mise en page, les balises html que j'ai tenté n'ont pas été acceptées).