lundi 27 septembre 2010

Presse TV multipliée

.
Lundi, dans les points de vente presse, c'est le jour de la télé. La plupart des titres de presse télévision sortent le lundi matin.
Depuis quelque temps nombre d'entre eux sortent en plusieurs versions : avec DVD, livres, suppléments divers. Dans mon point de vente, ce lundi, 8 titres. 5 d'entre eux proposent la version simple et des versions avec suppléments. Le plus diversifié, Télé 7 jours, propose 5 versions en plus de la version simple. Télé Star en propose 4. Au total, 23 modalités d'offres pour ces 8 titres.
Voyons Télé 7 Jours (20 septembre).
  • Le numéro simple, sans supplément est vendu 1€
  • Avec un CD de la collection des Concerts Mythiques de l'Olympia (cette semaine, Johnny Halliday) : 2,99€
  • Avec le DVD d'Arabesque (série policière américaine) : 5,99€
  • Avec un volume des Incontournables de la littérature en BD : 6,98€
  • Avec Paris Match : 2,5€
  • Avec Télé 7 Jeux : 1,5€
Le mercredi, Télérama propose 5 versions de son magazine : une simple, une avec album, une avec DVD musique, une avec 2 VD cinéma (cette semaine, Chabrol), et un hors-série de Télérama horizons consacré à Depardon.

Toutes ces offres enrichies sont intéressantes mais compliquées pour les clients, compliquées pour les getionnaires des points de vente surtout qui doivent exposer ou stocker toutes les versions, expliquer au client les variantes de la semaine, s'assurer qu'il a pris celle qu'il souhaitait, lui en rappeler le prix. Il y a des clients qui décident au coup par coup, selon la BD, le DVD, d'autres qui collectionnent et pour qui il faut "mettre de côté" (comme un abonnement)... Seul le réseau de diffuseurs peut assurer ces transactions complexes, changeantes.

Cette multiplication des variantes se généralise ; elle touche surtout la presse féminine : d'abord, ce furent les double formats (classique et poche), puis les "plus-produits", puis les packages de plusieurs titres (on ajoute un Hors-Série, un numéro ancien, un autre titre du même éditeur, etc.). Tout ceci n'empêche pas la profession de se plaindre du trop grand nombre de titres référencés, de la loi Bichet.

La presse TV reste un segment essentiel de la presse en France : les deux tiers des personnes de 15 ans et plus en lisent au moins un titre (AEPM 2010). Beaucoup de titres de presse TV sont parmi les plus puissants du marché (exemplaires diffusés X taux de circulation X reprises en main). Quel est l'effet sur la diffusion de ces offres augmentées ? Sur quelles concurrences, sur quels budgets mordent-elles ?
.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

je suis vraiment pas acheteuse de produit qui sont avec les magazines mais je trouve que la collection "Les concerts mythiques de l'Olympia" est une vraie réussite et que les autres magazines devraient proposer des produits de même qualité, avec une réelle exigence de création. Depuis la collection de littérature en BD dont j'avais entendu un débat sur Europe 1, Télé 7 jours essaye vraiment de proposer des produits interessants, originaux et surtout de qualité. On en a marre de voir des DVD vu et revu, ce q'uil faut c'est de l'audace et d'arrêter de prendre les lecteurs de magazines TV pour des illétrés !