dimanche 16 novembre 2014

High-tech : 60 millions d'internautes à équiper


High-tech, Le guide d'achat60 Millions de Consommateurs, I.N.C., 5€90, 116 p.

Pour les spécialistes des équipements numériques et du comportement du consommateur, ce hors-série peut se lire au second degré, comme un document de sociologie de la consommation. Si les  professionnels ne sont pas directement dans la cible, évidemment, ils peuvent en revanche y apercevoir comment se débrouillent des consommateurs peu avertis (non Pro-Am), non spécialistes, qui veulent acheter un appareil numérique à l'occasion des fêtes de fin d'année, et surtout quelles difficultés ils rencontrent pour préparer leur achat "high-tech". L'ampleur des choix, la complexité des critères, le vocabulaire même sont intimidants.
Le magazine joue le bon sens et le réalisme. Ici, pas de frime : le consommateur connaît ses limites, tant techniques que budgétaires et les assume. Le magazine se veut objectif, vulgarisateur, didactique même ; de plus, l'absence de publicité le rend moins vulnérable aux sirènes des marques...

Le contenu du hors-série se décompose en quatre parties ; elles sont précédées d'un lexique de 6 pages, dont la présence indique combien les termes de ce domaine sont mal connus : beaucoup de mots anglais et d'acronymes (formats de compression, etc.). Le sociolecte de ce domaine est loin d'être maîtrisé : NFC, octet, streaming, cloud, appli, entre autres, demandent encore explication (ignorance que l'on n'avoue pas toujours).
Chaque partie propose en termes clairs des comparaisons entre appareils, entre solutions ; c'est le point fort du magazine, connu pour ses essais comparatifs.
Comment choisir, optimiser en une seule décision la contrainte budgétaire et les usages. Le magazine permet un premier débroussaillage pour construire l'ensemble de considération. Mais il y a peu d'information et de conseils sur les garanties et le service après-vente.
  • Première partie : les appareils mobiles (smartphones, tablettes, liseuses, GPS). Cela commence par une explication des dimensions et des qualités d'un écran ; ensuite, le dossier évoque la batterie, les questions de sécurité, de robustesse et d'étanchéité (IP), le passage d'Android à iOS, les applis, le stylet, le confort de lecture, etc. N.B. : attention aux imprécisions : un ouvrage acheté sur Amazon est lisible sur iOS (p. 35).
  • Deuxième partie : les ordinateurs (surtout portables et hybrides), les imprimantes, le stockage (disque dur et cloud) et le jeu vidéo (ordinateur, console).
  • Troisième partie : la photographie, les téléviseurs (dont 4K), casques, baladeurs, lecteurs DVD et Blu-ray, videéo-projecteurs, micro-chaînes.
  • Quatrième partie : les objects connectés, la domotique, les montres et les robots. Cette partie est surtout un coup d'œil sur l'avenir proche, science fiction plutôt que guide d'achat, sauf peut-être pour l'aspirateur. 
La presse est ici dans son rôle de guide d'achat qui n'est pas (encore ?) détrôné par le Web. La décision d'achat s'alimente à plusieurs sources : l'avis des proches, le Web, le point de vente et les magazines spécialisés. Il faut bien tout cela pour s'y retrouver : le choix et ses hésitations font partie des plaisirs de l'achat.
Signalons à cette occasion la place des hors-séries, de plus en plus essentielle dans l'économie de la presse (60 millions de consommateurs en publie sept par an). Cf. sur le même sujet : le "Guide d'achat numérique", Hors-série publié par le magazine images (juillet 2014).
Quelques jours après ce numéro, 01 net publiait un hors-série guide d'achat sur "Le palmarès 2015 de la high-tech" (N° 83, novembre-décembre, 5,5 €)...

9 commentaires:

Linda226 a dit…

Un magazine pouvant être utile à une grande partie de la population.
En effet, le développement extrêmement rapide de nouveaux objets high tech, ainsi que la multiplicité des marques qui les proposent, rendent difficiles les choix lors de l'achat.

Yasmine226 a dit…

Les technologies évoluent beaucoup trop vite, les nouveautés sont si nombreuses qu'il est difficile pour un consommateur amateur de suivre la cadence. Au delà d'être un guide d'achat, ce magazine spécialisé permet de faire connaitre un certain nombre de technologies. Je pense notamment aux technologies mobiles (NFC, QR Codes, iBeacon) qui ont du mal à décoller en France, la majorité des personnes n'ayant pas conscience de leur existence ou de leur utilité. Par exemple, toutes les nouvelles cartes de crédit sont NFC et pourtant peu le savent. Avec une adoption timide de la part des commerçants, ces derniers retardent également l'adoption des usages.

Michel226 a dit…

Je pense que ce magazine peut avoir une importance auprès de beaucoup de personnes souhaitant renouveler leur matériel high tech ou simplement s'orienter vers de nouveaux produits.
En effet, on peut voir qu'aujourd'hui certaines enseignes spécialisées ne le sont plus vraiment avec des vendeurs qui ont la même connaissance sur le produit qu'un client lambda se retrouvant à lire la fiche caractéristique du produit.

Alejandro226 a dit…

Il se peut que la presse fasse office de premier guide d'achat pour le consommateur, face à la quantité d'articles de ce type qui arrivent en fin d'année, à l'occasion des fêtes, et qui, au final, n'apportent que peu de renseignements, voire un peu de confusion.

marion gaud a dit…

Ce hors série peut être utile pour la connaissance des nouvelles technologies. Elles sont tellement nombreuses que si l investissement du marketing de produit n est pas matraqueur, le consommateur amateur passe à côté des nouvelles technologies. Pour les passionnés, ce hors série est une bible. #marion226

Sacha226 a dit…

A mon humble avis, ce magazine est un bon moyen pour faire émerger de nouveaux usages et inciter à la consommation.
Certes la décision d'achat passe aujourd’hui par plusieurs facteurs dont la digital mais rien ne remplacera le bon vieux magazine. Il reste le vecteur le plus efficace pour créer «une affinité» entre les lecteurs et les marques promues par la publicité.

Sacha226

Anonyme a dit…

Contrairement à eDomus, ce magazine s'adresse à une cible bien plus large.
De plus il a une double casquette : guide d'achat et éducateur des non initiés.
Cette édition avant les fêtes de Noël est extrêmement judicieuse. Le lectorat friand de produits high tech se "jettera" sur cette revue pour être au courant de l'actualité, des meilleurs produits/innovations mais surtout pour ne pas se tromper lors de l'acte d'achat.
Bien que ce magazine ne diffuse pas de pub, nous pouvons nous poser la question de son financement et si, réellement, les articles sur les produits mis en avant ne sont pas motivés par quelconques raisons ?
Ceci étant la démarche est intéressante et le magazine l'en est surement tout autant.

Manuëlla226

Selina226 a dit…

Avec le développement exponentiel des nouvelles technologies, ce magazine répond à un réel cri de la société de consommation d'aujourd'hui. Les équipementiers fabriquent de nouveaux objets de plus en plus à destination d'un public large et NON-EXPERT, mais parfois sans tenir compte. S'il y a une vraie attente du consommateur autour des nouvelles technologies, ce dernier n'est pas forcément en mesure de l'appréhender pouvant créer un frein à l'achat. Des initiatives comme celle-ci sont positives, mais il faudrait que l'ensemble des équipementiers fassent un travail d'éducation sur leurs propres produits et services.
Si la phase de développement des produits est importante, le relais commercial est essentiel pour s'assurer qu'un produit est bien accueilli du grand public. Avec une pression concurrentielle forte du secteur où tout évolue très vite, il est essentiel que les marques en tiennent compte dans leurs stratégies.

Maximilien226 a dit…

La vulgarisation technologique est toujours utile lorsque l'on débute. Les intentions de ce type de presse sont louables mais elles souffrent d'une imprécision chronique ou d'analyse "cliché" sur certains sujets. Dans un style similaire mais avec une analyse plus poussée et objective, le mensuel "l'ordinateur individuel" permet de se mettre à jour régulièrement avec une information technologique complète et à la portée de tous.